Vous êtes ici

Epsyloin Point AKA le street-artiste social et érotique.

Catégorie:

Epsylon Point est un artiste peintre, graffeur , musicien et mécanicien aéronautique français né en 1950, précurseur incontournable de la scène artistique urbaine en France. 

Il est diplômé de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Dijon, et il obtint son diplôme en expression plastique en 1978.

Artiste doté d’une insatiable curiosité,  ce touche à tout s’essaye à différent domaine artistique tels la photographie, la mécanique, la performance artistique publique ou encore la musique, il sera de 1981 à 1985 guitariste dans le groupe  « les araignées du soir ».

Il voyage tout d’abord en Inde durant 6 mois et s’installe temporairement en Italie avant de revenir à Paris au début des années 90.

Amoureux de  l’espace urbain et fan inconditionnel de bandes dessinées, il voit dans la création artistique urbaine et le pochoir une façon de fusionner ses deux passions.

Il est très influencé par la peinture chinoise traditionnelle le réalisme socialiste ou encore le futurisme.

Sa technique artistique est unique à travers l’utilisation de pochoirs inspirés de photo d’actualité ou de slogans politiques qu’il bombe sur une surface qu’il a pris soin de peindre préalablement à la main représentant une œuvre artistique abstraite. 

En 1985, il participe comme nombre de pionniers de Street-art français au premier rassemblement du mouvement graffiti et d’art urbain organisé en Seine-Saint-Denis dans la ville de Bondy avec la présence de notamment de Jef Aérosol, Miss. Tic, Blek le rat, Speedy Graphito, VLP, SP38 etc.

En 1987, il est invité lors du 10ème anniversaire du Centre Georges Pompidou à l’exposition « Free Art, l’année Beaubourg » au « Free-Time » de la rue Saint-Martin à Paris parmi les 95 artistes réunis lors de cet événement, avec la présence entre autres de Robert Combas, François Boisrond, Jérôme Mesnager, SP38, Lolochka, Ody Saban, Henri Schurder, Miss. Tic, Banlieue-BanlieuePaella Chimicos, SP38 etc.

En 2007, Epsylon Point participe au MUR (modulable, urbain et réactif), qui est une association fondée en 2003 et dont l’objet est de promouvoir l’art contemporain et l’art urbain en particulier.

Celle-ci propose à des artistes graffeurs d’exposer sur un mur situé au 107 rue Oberkampf dans le 11ème arrondissement de Paris une œuvre éphémère pendant deux semaines.

Durant le mois de novembre 2007, Epsylon Point est invité à peindre une de ses œuvres éphémères dans la pure tradition du Street-art.

Artiste indépendant, rebelle, provocateur et libertaire, Epsylon Point est un personnage atypique et authentique de la scène artistique urbaine avec un style unique, oscillant entre révolution et érotisme.